Vues

Secrétaire général de la révolution numérique italienne - Association AIDR, Avv. Sergio Alberto Codella explique ce qu'est le «POLA» et son impact avec la transition vers le numérique dans l'organisation de l'AP

Vous êtes un avocat du travail qui a toujours été à l'écoute de l'actualité du monde du travail. Pouvez-vous nous dire ce qu'est POLA?

L'une des principales innovations de la législation sur le smart woking dans l'AP concerne l'introduction du plan d'organisation du travail agile, c'est-à-dire le cd. POLA.

Cette innovation a été introduite par l'art. 263 du décret-loi n. 34 de 2020 (converti avec des amendements par la loi n ° 77 de 2020), selon laquelle les administrations publiques doivent élaborer, après consultation des syndicats, le POLA, en tant que «section» du plan de performance.

Le POLA devra identifier les modalités de mise en œuvre du travail intelligent en prévoyant, uniquement pour les activités pouvant être réalisées à distance, qu'au moins 60% des travailleurs puissent l'utiliser. Bien entendu, la participation à la réalisation d'activités de travail en mode «agile» ne peut pas entraîner de pénalités pour les salariés dans le but de reconnaître le professionnalisme et la progression de carrière.

Mais quels sont les objectifs et le contenu du POLA?

En substance, le POLA doit assurer la promotion et, si l'on peut dire, la «diffusion» du smart working dans l'AP de manière plus organique que par le passé et tout cela «en aval» de l'expérience d'urgence déterminée par Covid 19.

En effet, le POLA devra définir les mesures organisationnelles, les exigences technologiques, les formations du personnel, y compris managériales, et les outils de détection et de vérification périodique des résultats obtenus, également en termes d'amélioration de l'efficacité et de l'efficience de l'action. administrative, la digitalisation des processus, ainsi que la qualité des services fournis, impliquant également les citoyens, tant individuellement que sous leurs formes associatives.

Quand le POLA doit-il être rédigé?

Le POLA doit être rédigé avant le 31 janvier de chaque année et à partir de 2021. Il y a donc très peu de temps pour la date limite à laquelle les AP doivent s'adapter.

Aussi pour cette raison, l'AIDR a favorisé la formation d'un réseau de professionnels qui peuvent aider les AP intéressées à rédiger ce document si important pour l'avenir et le développement de l'organisation des affaires publiques.

AIDR depuis le début et depuis de nombreuses années maintenant, a promu des événements, des réunions et des documents visant à diffuser la culture du travail intelligent dans les secteurs public et privé, ayant été parmi les premiers sujets en Italie à comprendre l'importance du travail agile.

Le travail intelligent et la transition numérique sont-ils une combinaison parfaite?

Les expériences acquises lors du verrouillage ont montré la combinaison parfaite entre le travail intelligent et la transition numérique. Nous devons chérir cette expérience pour accompagner le processus de renouvellement et de transformation de l'Autorité palestinienne pour la transformer en de nouveaux modèles de travail, capables d'augmenter la performance vis-à-vis des citoyens et des entreprises, tout en améliorant le niveau de responsabilité, de confiance et de compétence du personnel. . Le POLA et les plans informatiques triennaux des AP individuelles doivent inclure des activités, des processus de travail et des modèles organisationnels pour soutenir, accélérer la simplification et la dématérialisation des actes et des documents, ainsi que pour encourager la transition numérique de l'AP; Compétences informatiques, à diffuser à tous les niveaux pour faciliter l'utilisation de logiciels et de plates-formes d'échange et de communication conçues pour prendre en charge les bureaux et les PC connectés aux réseaux; des équipements instrumentaux et des matériaux, du matériel et des logiciels adéquats, qui dans de nombreux cas se sont révélés insuffisants pour soutenir le travail intelligent.

Smart Working, avec POLA et le numérique vers un nouveau modèle d'AP